Sarah Douglas est la meilleure Canadienne au Championnat du monde féminin en ILCA 6 2022

SinC Sarah Douglas ILCA 6

 

LaVoileAuCanada 01

 

19 octobre, 2022

 

L’athlète en voile canadienne Sarah Douglas de Toronto a enregistré la meilleure performance de l’équipe canadienne au Championnat du monde féminin en ILCA 6 2022 qui s’est terminé dimanche à Kemah, au Texas, aux États-Unis, alors qu’elle a terminé au 15e rang.

Douglas, qui participait à sa première compétition depuis juin selon le calendrier international, a connu un départ en force alors qu’elle a terminé au deuxième et quatrième rangs lors des deux premières courses. Elle a également fini dans le top 10 à cinq reprises lors des 12 courses présentées au cours de la compétition qui a duré six jours, pour terminer au 15e rang.

La médaillée d’or aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 Anne-Marie-Rindom du Danemark a une fois de plus remporté la compétition, suivie de Maud Jayet de la Suisse et d’Emma Plasschaert de la Belgique qui était quatrième à Tokyo.

« Ce fut une semaine difficile pour moi aux Championnats du monde en ILCA 6 2022 », a déclaré Sarah Douglas. « C’était une longue régate avec huit courses lors de la ronde finale. J’ai eu des difficultés contre le vent et je n’ai pas pu vraiment réaliser la régate que je voulais. Nous savons comment aller de l’avant à partir de là et j’ai hâte de conclure la saison le mois prochain aux Championnats européens en France. »

Deux membres du groupe de développement de Voile Canada étaient également en action alors que Clara Gravely de Toronto et Coralie Vittecoq de Montréal ont respectivement terminé en 42e et 54e positions sur un total de 85 athlètes.

Le Championnat du monde masculin en ILCA 6 était également présenté en même temps et le seul Canadien en action, Aidan Dennis de Caledon, en Ontario, a pris le septième rang sur 14 participants.

Mac Morrin et Michael Brodeur, 68e et 70e aux Championnats du monde de kiteboarding 2022
Aux Championnats du monde de kiteboarding 2022 qui se sont conclus dimanche à Cagliari, en Italie, les membres du groupe de développement de Voile Canada Mac Morrin de Kingston et Michael Brodeur de Montréal ont respectivement terminé en 68e et 70e positions sur 91 participants.

Du côté féminin, le Canada était représenté par quatre athlètes. Nataliya Leshko de Toronto a fini au 48e rang, Marie-Ève Mayrand de Calgary au 49e, Emily Bugeja de Vancouver au 54e et Martyna Dakowicz d’Oakville, en Ontario, au 57e sur 58 athlètes.

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Internet de Voile Canada au www.sailing.ca.

Related Articles

  • Meet Our First Selected Olympians: Georgia and Antonia

    Meet Our First Selected Olympians: Georgia and Antonia

    Apr 3, 2024 Georgia and Antonia Lewin-Lafrance, National Team sailors in the 49erFX, are so far the only ones guaranteed a spot to compete for Canada. That will change this week when the final selections are made via the Princess Sofia Regatta. The Lewin-Lafrance sisters are going to the Princess Sofia in Palma, Majorca as… Read More…

  • CAN SailGP: Podium in NZ Demolition Derby

    CAN SailGP: Podium in NZ Demolition Derby

    Apr 3, 2024 “It was like demolition derby! I think we had been involved in three crashes by the time we reached the bottom mark,” said Phil at the end of race one. The ten teams were eager to line up last Sunday at the ITM New Zealand Sail Grand Prix in Christchurch, after Saturday’s fleet… Read More…